Articles

Le plaisir du jeu retrouvé. Extrait du livre "Jeu et réalité" de Winnicott

 

La relation psycho-thérapeutique s'effectue là où l'aire de jeu se chevauche, entre celle du patient et celle du thérapeute.
Si le thérapeute ne peut jouer, cela signifie qu'il n'est pas fait pour ce travail.
Si le patient ne peut jouer, il faut faire quelque chose pour lui permettre d'avoir la capacité de jouer, après quoi la psychothérapie, ou le jeu de transformation peut commencer.
Si le jeu est essentiel, c'est parce que c'est en jouant que le patient se montre créatif... C'est en jouant, seulement en jouant que l'individu, enfant ou adulte, est capable d'être créatif et d'utiliser sa personne entière. C'est seulement en étant créatif que l'individu découvre le soi.

Il y a deux sortes de jeux selon Winnicott : le play et le game.
Il est important que ces deux aspects différents et complémentaires puissent être explorés en danse/mouvement thérapie.
Le game est un jeu qui est soumis à des règles communes partagées par l'ensemble du groupe.
C'est ce que l'on retrouve en expression primitive, chaque participant reproduit le geste présenté par le thérapeute, pour jouer le mouvement archétype, amplifié et canalisé à la fois.
Le game à l'aspect rassurant de geste donné qui peut favoriser l'espace de confort et de l'exploration commune.
Faire tous les mêmes gestes favorise davantage la fonction du contenant maternel du groupe qui supporte et contient l'expression identique de chacun.
Le danseur peut ainsi se décentrer de lui-même, solidaire les uns des autres dans une exaltation groupale fusionnelle.

Le play est un jeu plus libre que l'on peut rapprocher de l'improvisation. Le thème proposé n'est pas un procédé mais prétexte à une expression plus personnelle et plus créative, qui vienne de l'individu propre en fonction de sa sensibilité, ses blocages, ce qu'il ose ou ce qu'il retient.
L'accent est mis alors sur l'implication personnelle de l'expérience et sur la résonance intime.
Cette expression libre favorise le retour du refoulé et l'émergence pulsionnelle de comportement archaïques du rapport primordial de la mère à lenfant.

Le thérapeute doit rester vigilant aux résistances et aux défenses comme aux détresses du patient.
C'est par l'accès à sa dimension sensorielle et par la réappropriation de son corps que le sujet peu reconstituer son unité. Aimer son corps et s'aimer à travers lui.
Le passage du corps fonctionnel au corps ludique est une exploration qui n'est jamais épuisée et toujours susceptible d'approfondissement.

A suivre ...

Video

Soleilvignette Découvrez ma nouvelle video de mes décors peints pour les enfants

"Un monde tout en couleur "
 

 

Vacances créatives pour les enfants de 6 à 12 ans

Découvrez mes propositions de vacances créatives en foret à Plan sur Bex (CH)
sous ateliers enfants